Crédit immobilier : quel prêt choisir ?

Crédit immobilier : quel prêt choisir ?

Quel prêt choisir quand on veut souscrire un emprunt immobilier ?

Il faut choisir la formule la mieux adaptée à sa situation.

credit immobilier

L’acheteur qui veut aujourd’hui emprunter doit choisir son prêt avec le plus grand soin. D’autant plus qu’avec une inflation assez faible, le coût réel du crédit reste assez élevé.
Un bon emprunteur doit négocier âprement en mettant en concurrence plusieurs établissements.

 

La négociation et la comparaison des offres ne doivent pas seulement porter sur le taux du crédit mais aussi sur les éléments annexes : montant des pénalités en cas de remboursement anticipé du prêt immobilier, coût des assurances, possibilité de transformer un prêt à taux variable en prêt à taux fixe, etc. Il est donc important de procéder à plusieurs simulations avant de choisir.

  • L’épargne-logement

Un bon réflexe s’il s’agit du livret d’épargne puisque le taux du prêt est très faible. La réponse est moins évidente pour les plans puisque le taux du prêt dépend ici de leur date d’ouverture.

credit immobilier

  • Les prêts à taux fixe

C’est le type de prêt le plus pratiqué connu par sa simplicité puisque tout est fixé d’avance : le taux, la durée du remboursement et le montant des échéances.

Contrepartie de cette simplicité : les taux sont plus élevés que ceux des prêts à taux variables.

Comme tout emprunt, le prêt à taux fixe est un pari sur l’avenir.

  • Les prêts à taux variable

Le principe est simple en apparence : le taux du prêt augmente et baisse en cours d’emprunt en même temps que les taux du marché.

Avant de s’engager dans un projet d’achat, il est important d’analyser sa situation financière. Tout d’abord, évaluez le montant de vos revenus (salaires, revenus locatifs, épargnes, allocations familiales, pension alimentaire perçue …) et de vos charges autres que celles en rapport avec votre consommation (crédits en cours, pension alimentaire versée…).

Ces informations vous aideront à déterminer votre capacité maximale d’endettement qui ne doit pas excéder le tiers des revenus, soit 33 %. Cette limite est appliquée par de nombreux établissements bancaires. Le but étant d’éviter le piège financier du surendettement de la part des clients.

 

Pour certains dossiers, il est plus intéressant d’emprunter sur une durée plus longue si le taux d’intérêt est le même.

Ne vous concentrez pas exclusivement sur les taux, d’autres éléments ont une grande importance pour évaluer un offre de prêt immobilier.credit immobilier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *